News3

Comme chaque année, le mercredi 22 juillet marque la fête de la musique et partout dans le monde, des scènes musicales s’installent dans les grandes avenues et même dans les petites ruelles où certains musiciens ont décidé de divertir les passagers. La Tunisie n’était pas exclue de cette manifestation avec 3 spectacles principales ; El Ziara à la Kasbah, Debo à l’avenue Habib Borguiba et Yuma au Palais Abdellia.

C’est la radio IFM qui a organisé le spectacle d’El Ziara de Sami Lajmi en plein cœur de la Kasbah. Avec plus de cent artistes, le spectacle a réuni les chants soufis ancestraux avec des arrangements et des mélodies modernes dans une ambiance ramadanesque estivale.

En même temps, deux scènes ont été installées à l’avenue Habib Borguiba. Organisé par l’institut Français de Tunisie en collaboration avec la Fondation BIAT, Le Ministère des affaires culturelles tunisien et la municipalité de Tunis, un nouveau genre musical a été créé. Une fusion de Mezoued et du Rap, idée du collectif artistique DEBO, a fait danser le public qui a regroupé toutes les tranches d’âges. A quelques mètres, devant le Théâtre municipal, c’était au tour des trois groupes ; quartet Soltana, quatuor cadences et Speed Caravan de réjouir le public avec un mélange de culture tunisienne et algérienne, classique et contemporaine.

Enfin, le duo sensationnel Yuma était présent sur la scène du Palais Abdellia à la Marsa, avec Ramy Zoghlemi à la guitare et Sabrine Jenhani au chant, le duo a mis le public dans un état d’âme merveilleuse. Grâce à leurs tubes originaux, leurs mashups de Feirouz, Lana del Rey, Mashrou’ Leila…, leurs voix claires et soyeuses et la douce mélodie acoustique, les spectateurs se sont retrouvés dans une transe magnifique et sensuelle.

Une soirée qui a réuni plus de 10.000 spectateurs qui cherchaient à célébrer l’amour de la vie et de l’art et d’oublier toutes la routine abrutissante.

 

Salma EL FATHI.